La Consolatrice

Synopsis

La vie qui gravite autour de la buvette « La consolatrice » est belle : Les clients sont contents et Marie-Jeanne, la restauratrice spécialisée dans le « riz au soumbala » rigole bien ; mais elle ne va pas rigoler longtemps car en ville le Maréchal-Président cherche à légitimer son pouvoir et le meilleur label qu’il a trouvé c’est la DÉMOCRATIE. Il va donc s’ériger en grand défenseur de la démocratie . 

Ainsi de manipulation en manipulation, il va se faire élire « très démocratiquement » et ainsi bénéficier de la protection de ses paires démocrates.

Son titre de « Président élu » en poche, il lance les plus grands chantiers d’exploitation des ressources minières du pays, avec la bénédiction des multinationales. Les villages aux sous-sols riches vont passer de vie à trépas et leurs habitants jetés à la rue …

Accueils en résidence : Ville de Grand-Quevilly (76) – Ville de Caen « les Plateaux Partagés » (14) – CNAREP le Moulin Fondu à Garges-Lès-Gonesse (95) – Centre Culturel Jacques Tati à Amiens (80) – La Centrifugeuz (14) – Le Labo des arts (14) – CNAREP Atelier 231 à Sotteville-Lès-Rouen (76)

La Compagnie Hardie